Beauté et lifestyle green

23 août 2019

Ma préparation pour un accouchement physiologique

Bonjour ! 

Beaucoup de changement depuis mon dernier article, ma petite Soline est arrivée le 20 Juin avec beaucoup de douceur dans nos vies. Cette naissance va être l'occasion pour moi d'étoffer ma rubrique "produits de bébé" mais je vais aussi vous raconter comment je me suis préparée à l'expérience la plus forte de ma vie. 

Pour ceux qui me connaissent, j'ai souhaité un accouchement physiologique, dans lequel on me laissait gérer le plus possible avec le papa, et surtout sans péridurale ! Pour un accouchement naturel, on n'y va pas "la fleur au fusil", on se prépare. Je me suis beaucoup documentée pendant ma grossesse, et je vous livre donc ce qui m'a été utile et qui pourrait vous intéresser si vous vous projetez dans ce type d'accouchement. 

agathe-48

En interne :

* le Floradix (fer végétal)

Le Floradix est du fer végétal ultra assimilable. Autour de moi, beaucoup de futurs mamans n'ont pas supporté le fer prescrit par leur médecin, j'ai donc opté pour une version plus soft et surtout qui n'a eu aucune répercussion sur ma grossesse. La version comprimé a été plus pratique car je pouvais l'emmener avec moi partout, même à la maternité. J'ai continué en post accouchement car j'ai été anémié, mais il est un soutien anti-fatigue à ne pas négliger pour une meilleure récupération. 

* la Tisane de feuille de framboisier

Durant tout le 9ème mois, je me faisais une ou deux tasses de cette tisane par jour. On lit différents témoignages sur les feuilles de framboisier, certains disent que l’on peut commencer en début du dernier trimestre (6-7 mois), d’autres qu’il vaut mieux attendre d’attaquer le dernier mois… Quoi qu’il en soit, sachez que la tisane de feuilles de framboisier ne déclenche pas l’accouchement, elle vient simplement préparer l’utérus à faire son travail et rendre les contractions efficaces le moment venu. Vous faites donc comme vous le sentez. Avis perso : le goût n'est vraiment pas terrible mais on finit par s'y faire ;)

* L'homéopathie (avant, pendant et après l'accouchement)

Dès le début du 9ème mois :

  • Actaea Racemosa 9ch (5 granules matin et soir) – limite la peur de l’accouchement, favorise la souplesse du col
  • Caulophyllum Thalictroides 5ch (5 granules matin et soir) – favorise la souplesse du col et renforce l’efficacité des contractions
  • Gelsemium 9ch (3 granules matin et soir) – apaise l’angoisse liée à l’accouchement
  • Chaque lundi : 1 dose de Arnica Montana 15ch – prépare au bouleversement physique et émotionnel qu’est l’accouchement
  • Chaque jeudi : 1 dose de Pulsatilla 15 ou 30ch – si l’on a des émotions exacerbées (régulièrement au bord des larmes), besoin de consolation pour traverser les épreuves.

Jour J  :

  • Arnica Montana 30ch (1 dose en début de travail) – préparation au bouleversement psychique qu’est l’accouchement
  • Actaea Racemosa 9 ou 15ch + Caullophyllum 5ch (3 granules de chaque en alternance tous les quarts d’heures ou demies heures dès le début des contractions de travail surtout si les contractions sont douloureuses mais inefficaces)
  • (Gelsemium 30ch, si angoisse à l’arrivée à la maternité ou stagnation du travail due au stress)

Après l’accouchement (jour J ou lendemain selon l'heure d’accouchement) :

  • Arnica Montana 30ch (1 dose) – réparation physique et psychique
  • China Rubra 15ch (1 dose) – soutien du métabolisme suite à l’accouchement
  • Pulsatilla 30ch (1 dose) – favorise le lien mère/enfant, allaitement et prévention du Baby Blues

Puis :

  • Sepia Officinalis 30ch (5 granules chaque matin) -  en prévention du Baby Blues (tristesse, fatigue…)
  • Arnica Montana 7ch (5 granules 3 fois par jour ou plus souvent si besoin) - pour aider le corps et l’esprit à se remettre de l’accouchement

jours après l’accouchement et pendant 3 semaines :

  • China Rubra 5ch (5 granules matin et soir) – soutien du métabolisme (suite à perte de liquides, « fluide vital » au sens de la médecine chinoise, sang / lait… limite les pertes de sang post-partum et la fatigue)

 

Les Ateliers : 

* Ma préparation en piscine

Mon projet de départ était d'accoucher dans l'eau, j'ai donc cherché une préparation logiquement en piscine. Je suis tombée sur une perle, Héléna. Grâce à elle, j'ai appris les bonnes techniques de respiration et surtout le papa a pu s'impliquer pleinement puisque nous faisions cette préparation ensemble. Sa méthode est, selon moi, un mix entre la méthode bonapace, le chant prénatal, l'haptonomie et la relaxation, le top ! Nous avons aussi fait une séance personnalisée en couple avec elle afin de "répéter" l'accouchement par le biais de posture à adopter le jour J. Une femme en or ! 

Pour les parisiennes, voici le lien de son site : https://calapalo-sophrologie.fr/2018/09/09/sophrologie-piscine-femme-enceinte/

                                                      Héléna

* La Sophrologie

J'ai bénéficié, sur mes 8 séances de préparations remboursées, de 3 séances de Sophrologie avec ma sage-femme libérale. Elle m'a vraiment aidé à visualiser les douleurs mais aussi la connexion avec mon bébé lors de l'accouchement. Cela m'a beaucoup aidé aussi le Jour J. 

* Les ateliers de la maternité des Bluets

J'ai suivi un cycle de 3 ateliers à la maternité qui étaient axés sur la gestion des contractions puis l'accouchement en lui même (toute la théorie) ainsi que les risques et difficultés qui peuvent survenir. Cela m'a paru important pour un premier accouchement d'être bien renseignée sur toutes les étapes et mieux les appréhender le moment venu. L'échange avec les sage-femmes et les autres mamans a été super. La visite de la maternité avec le papa nous a également permi de nous projeter et savoir où nous allions le jour J. A mon sens, cette préparation a aussi été très bénéfique. 

* L'hypnoNaissance

J'ai découvert l'hypnoNaissance en cherchant sur le net le type de préparation qui pourrait m'aider dans mon projet d'accouchement. Je n'ai pas pu faire de séance d'hypnoNaissance car vraiment trop cher je trouve. En revanche, j'ai lu un livre qui m'a beaucoup aidé et m'a vraiment permi d'aborder cette pratique : HypnoNaissance, la méthode Mongan de Marie F. Mongan, une révélation ! 

                                                                   513I1B8T9qL

 

Pour l'allaitement :

* Homéopathie

  • Agnus Cactus 5CH + Pulsatilla 9 CH + Baryta Carbonica 9CH (3 granules matin et soir) - à associer pour favoriser la montée de lait et activer l'allaitement.
  • Graphite 5CH (3 granules autant que besoin) - Prévenir et soigner les crevasses. 

* Tisane d'allaitement

Il en existe plusieurs sur le marché. J'ai choisi celle de la marque Weleda qui est donc bio, évidemment. Il faut aimé le goût de l'anis car elle est au fenouil, mais on s'y fait quand ce n'est pas le cas. Elle favorise donc la montée de lait et va atténuer les colliques de bébé, c'est donc tout bénef' !

* Lanoline/ lait maternel

Pour prévenir les crevasses, j'utilise mon lait maternel dès que la tétée est terminée. Cependant, lorsque je sens que c'est un peu plus irrité, je mets en prévention de la lanoline. J'utilise celle de la marque Lansinoh car il n'y a pas besoin de nettoyer le sein avec la tétée, elle est sans risque pour bébé. 2 mois d'allaitement et pas de crevasses à l'horizon !

 

J'espère vous avoir éclairé, inspiré... Accoucher sans péridurale, c'est possible ! Cela demande beaucoup de confiance en soi, de mental mais aussi et surtout une bonne préparation ! 

A bientôt 

 

 

 

 

 


08 juin 2019

Gâteau au chocolat sans gluten

Bonjour ! 

Petite recette gourmande pour commencer ce weekend. Un gâteau super léger et sans trop culpabiliser pour se régaler en dessert ou à l'heure du goûter. 

 

Ingrédients pour 6/8 personnes :

- 200 g de chocolat noir

- 100 g de poudre d'amande

- 50 g de beurre

- 40 g de sucre de coco

- 4 œufs

- 1 cc de bicarbonate alimentaire

20190320_184045

 

Recette

1/ Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie

2/ Séparer les œufs et monter les blancs.

3/ Battre les jaunes et le sucre. Incorporer la poudre d'amande et le bicarbonate au chocolat fondu puis le mélange jaune/sucre.

4/ Incorporer délicatement les blancs.

5/ Enfourner 20min à 180°. 

6/ Encore un peu de patience, laissez refroidir les gourmands ! 

Cosméto - cuisine

20190320_190323

20190320_214808

Suggestion gourmande : Servir avec une crème anglaise (avec ou sans lactose) ou encore une boule de glace vanille. Miam !

Posté par Gatoufeemaison à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mai 2019

Mon dentifrice citron ou menthe

Bonjour ! 

Blog à l'abandon depuis quelques mois, me revoilà avec de nouveaux articles en préparation. Je commence par ma recette de dentifrice, testée et approuvée par Monsieur. Elle est très simple à réaliser et j'ai trouvé chez aroma-zone des tubes de dentifrice bien pratiques. J'alterne entre le goût citron ou menthe verte, les deux nous plaisent bien !

 

                                                      Temps :  5min             Niveau: Très facile         Coût : 2€ environ

 

Ingrédients pour un tube de 80 ml :

- 65 g d'argile blanche surfine (purifiante et assainissante)

- 50 ml d'hydrolat de citron ou de menthe verte (astringent et purifiant)

- 5 g de carbonate de calcium ou blanc de meudon (abrasif doux)

- 5 gouttes d'HE de citron ou menthe verte (antibactérien)

 

Recette :

1/ Mettre les poudres dans un bol (attention, pas en inox car cela annule l'effet de l'argile) puis verser petit à petit l'hydrolat tout en mélangeant. La texture est celle d'une pâte. 

2/ Une fois le mélange bien homogène, transvaser dans le tube (j'utilise une spatule fine et je tape régulièrement pour faire descendre le mélange). 

3/ C'est prêt ! 

Vous pouvez bien sûr verser le dentifrice dans un pot tout simplement (c'est ce que je faisais au départ). 

 

20190501_125338

 

Ce dentifrice fait le job, nos dents sont bien propres et blanches. 

Cosmétiquement ! 

Posté par Gatoufeemaison à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 septembre 2018

Cake amande-vanille sans gluten sans lactose

Bonjour tout le monde ! 

Me revoilà en ce dimanche gris et pluvieux avec une petite recette réconfortante pour entamer cette saison automnale. Un cake bien moelleux et délicieux pour accompagner parfaitement une petite crème comme celle ici ou votre thé/café. Et pour que tout le monde en profite, il est sans gluten et sans lactose ! 

Prêt ? à vos fourneaux !

Les ingrédients :

  • 3 œufs

  • 200 g farine de riz

  • 120 g poudre d'amande

  • 80 g huile de coco

  • 80 g sucre de coco

  • 10cl lait d'amande

  • 5 g poudre à lever

  • 10 g vanille en poudre

  • des amandes effilées

IMG_3618

La recette :

1/ Battre au fouet électrique les oeufs et le sucre afin d'obtenir un ensemble mousseux. 

2/ Ajouter la farine, la poudre d'amande, l'huile de coco fondue, la poudre à lever et le lait d'amande. Mélanger bien l'ensemble pour un appareil homogène. 

3/ Ajouter la vanille et 3 poignées d'amandes éffilées. Mélanger.

4/ Mettre dans un plat à cake préalablement huilé et fariné. Parsemez d'amandes éffilées et mettre au four, déjà chaud, 40min à 180°. 

cake amande

IMG_3624

IMG_3623

Ce petit goût de vanille et le croquant des amandes, une tuerie !

Il n'y a plus qu'à vous régaler en attendant le prochain article !

31 juillet 2018

Mon expérience du jeûne

Hello tout le monde !

Comme promis, voici aujourd'hui un article un peu particulier puisque je vous livre sans filtre mon expérience du jeûne. Vous allez me dire, mais qu'elle est folle de ne pas manger ! Et pourtant cela n'est pas dangereux, ni très difficile à mettre en place (cf mon article précédent). 

Avant toute chose, et cela peut vous aider à vous lancer, je pratique déjà le jeûne intermittent 16/8 depuis un an, c'est-à-dire 16 heures sans manger 8 heures dans lesquels s'intègrent les repas du midi et du soir. Grâce à cette méthode, j'ai perdu 6 kilos en 4 mois et je ne les ai pas repris. Comme vous l'avez constaté sur ce blog, j'ai aussi entamé depuis plus d'un an, un rééquilibrage alimentaire en limitant notamment le lactose, le gluten et la viande, et en introduisant une bonne part de légumes et de fruits. Les effets sur mon système digestif ont été top ! J'ai donc tenté cette expérience du jeûne en connaissant certaines réactions de mon corps, ce qui aide à mieux l'appréhender. 

Autre point important, l'état d'esprit dans lequel je l'aborde. Il ne faut pas le voir comme un défi ou un objectif de perte de poids car cela ne fonctionnera pas. Je l'ai abordé comme un vrai nettoyage du corps, un bon décrassage après des années de nourriture pas très équilibrée et de médocs (merci le roacutane et la pilule !). 

Le préambule étant fait, je rentre maintenant dans le vif du sujet !

Avant jeûne :

Idéalement, il faut préparer son corps quelques jours avant pour limiter notamment la crise du 3ème jour dont je vous parle plus loin. J'ai donc éliminé certains aliments même si cela n'a pas été évident car j'ai été invité à dîner la veille. Le plus simple a été de supprimer la viande, les oeufs et le lait. Je me suis jetée sur les fruits et les crudités proposés ! Pas évident pour le sucre, mais la prochaine fois je m'arrangerai d'être chez moi avant de jeûner. 

Jour 1

La journée se déroule tranquillement, je suis habituée à ne pas manger le matin ni parfois le midi donc cette première étape n'est pas très difficile. Je vais me promener l'après-midi (achat de tissus) et je vais même à la danse le soir ! Mon ventre gargouille à certaines heures (11h30 et 17h30) mais je tiens sans problème. Bien sûr, je bois de l'eau minérale, je ne suis pas au jeûne sec (il fait chaud quand même !)

Jour 2

La journée est un peu plus difficile. Mon ventre gargouille beaucoup, souvent, et je commence à me sentir un peu vertigineuse, en ayant l'impression d'être au ralenti. Je bois beaucoup mais j'arrive à m'occuper l'esprit en regardant ma série et en faisant un peu de couture. Le soir, je vais même au cinéma (merci la voisine qui mange son paquet de chips, grrrr), je me sens un peu mieux depuis la fin de journée. Le plus dur, c'est le mental qui ne doit pas lâcher !

Jour 3

J'ai très mal dormi mais c'est normal, mon corps commence vraiment à bosser. J'ai un énorme mal de tête et des vomissements le matin huuumm, c'est la fameuse crise d'acidose. Cette crise peut se caractériser par des nausées, des migraines et une sensation de faiblesse. C'est le fameux moment où le corps va commencer à puiser dans nos réserves (les graisses). Certains peuvent vivre cette crise de façon très violente (tout dépend de la toxicité de notre corps), pour ma part, elle est gérable malgré ma tête qui va exploser ! Le mieux est de rester tranquillement allongé, ce qui aide le corps à mieux se nettoyer car si l'on fait des efforts physiques,l'énergie disponibles est détournée vers les muscles et c'est de l'énergie en moins pour le processus d'autolyse (l'autolyse est le principe de base du nettoyage et de la guérison par le jeûne. C'est de ce processus que viennent presque tous les bienfaits du jeûne). Pour une hyperactive comme moi, c'est la partie la plus difficile ! Ma journée a donc été rythmée entre la télé et une bonne sieste de 2 heures. Un fond de nausée mais un mal de tête qui a un peu diminué au fil des heures. Mon ventre gargouille encore pas mal. 

Jour 4

La nuit n'a pas encore été fameuse : une bonne insomnie jusqu'à 3h du mat' avec un petit vomito au passage (instant glam' du jeûne !). La nuit fut assez courte et mon fond de mal de tête n'a pas disparu. Mais aujourd'hui, j'ai un peu plus la pêche qu'hier, je ne me traîne pas entre le canapé et le lit ! J'arrive à faire autre chose qu'être devant la télé (comme revenir à ma machine à coudre) et je suis même allée au ciné ! (encore merci à ma voisine qui mangeait du popcorn cette fois !). Les 4 étages à monter en rentrant, ont été difficile et j'ai mal derrière les cuisses et les mollets (mes courbatures de mardi soir ?). Mon ventre gargouille moins (il paraît que ça s'estompe au fil des jours) mais j'ai encore quelques vertiges quand je me lève un peu trop vite (hypotension orthostatique). Bref la crise d'acidose n'a pas duré très longtemps et heureusement ! 

Jour 5

J'ai fait un grosse nuit de 11h ! Je pense que j'ai rattrapé mes 2 nuits un peu bof. Un peu vertigineuse et faible ce matin, je tente de me doucher... la boulette, cela m'a flingué ! Erreur à ne pas commettre, l'eau était trop chaude ce qui a demandé à mon corps trop d'énergie pour me réguler. Mon ventre ne gargouille pas trop, la sensation de faim disparait mais mon état de faiblesse est bien là et mes problèmes de respiration sont réapparus depuis hier, cela signifie que cela bosse ! Autre signe de détox de mon corps : des petits boutons sont apparus sur mon menton et ma langue est très blanche et pâteuse. Mon chéri m'accompagnant dans ce jeûne depuis mardi midi (il en a déjà fait 2 de 10 jours !) décide de faire un bouillon de légume (bio évidemment + eau minérale), j'en prend un aussi vers 16h. Cela va ralentir très peu le travail de mon corps car comme on l'a filtré, c'est de la flotte aromatisée aux légumes lol. Cependant c'est agréable à boire et on retrouve le goût de quelque chose d'autre que l'eau ! J'en reprend un autre à 21h30. Je n'ai plus du tout mal à la tête mais je suis encore faiblarde sur mes jambes. 

Jour 6

Encore une bonne nuit. J'ai encore des vertiges quand je me lève mais cela dure 5 minutes. Je suis un peu plus active, j'ai réussi à me remettre devant ma machine à coudre ! Ce midi, jus de légume avec une petite pomme pour réintégrer un peu de sucre naturel mais je le dilue quand même à l'eau pour ne pas couper encore mon jeûne. Par contre, l'effort que m'a demandé l'extracteur à jus, fiouuuu, j'ai dû faire des pauses lol. Ce petit jus, je le bois tranquillou avec ma paille en inox sur 1h30, je fais durer le plaisir. Les gargouillis reviennent, mon ventre réclame l'écrasé de légumes ah ah. Alors le soir, bonheur suprême, retour à l'alimentation solide !!!! Petit écrasé de courgette, pomme de terre et patate douce, c'est trop bon. J'ai mangé bien lentement et du coup pas de souci d'estomac dans la nuit. 

 

 

Pictures

 

La reprise

Alors la reprise ne doit pas se faire n'importe comment ! Vous devez réintégrer les aliments petits à petits. Elle doit durer au minimum la moitié de votre jeûne soit pour moi, 3 jours. On fait une remontée dans la même idée que la descente. J'ai donc commencé par le bouillon et le jus de légumes puis un écrasé de légumes. 

Le jour suivant, je me suis fait un vrai kiffe avec un smootie bowl de fruits rouges en y intégrant du lait d'amande et le soir une bonne salade avec un avocat toast, huuuummm trop bon ! Mon pain est sans gluten donc pas encore de blé dans mon alimentation mais j'intègre quelques dés de chèvre. 

Le jour d'après, encore un smootie bowl bien bon le midi et le soir, j'innove avec une petite recette vue à la télé dans une émission sur le manger sain justement : un gratin tomate-courgette-cabillaud-mozzarella. 

J'attend encore le lendemain pour réintégrer la viande et ne pas violenter trop tôt mon estomac. J'ai ensuite repris une alimentation normal. 

 

Pictures1

 

Mon bilan

On ne va pas se mentir, j'ai beaucoup pensé à la bouffe, une obsession lol ! On ne parlait que de ça toute la semaine et pour se faire bien mal, on regardait même des émissions de cuisine (des grands masos !). 

Mon objectif n'était pas la perte de poids, même si quelques kilos en moins ne sont pas désagréables. Mais pour vous donner une idée, j'ai perdu 5.5 kg. J'ai retrouvé le poids de mes 17 ans !!! Mon tour de cuisse a aussi diminué. Bon par contre, cela ne va pas durer car mon métabolisme s'était adapté au jeûne et avait logiquement baissé, mais avec une alimentation normal il va remonter et donc quelques kilos vont l'accompagner (surtout avec les vacances qui arrivent !) mais je ne m'en fais pas car le poids se régule dans l'année et avec le jeûne intermittent que je vais continuer à pratiquer un peu plus régulièrement je vais me maintenir à mon poids de forme. 

Psychologiquement, ce ne fut pas toujours évident mais je suis fière d'avoir tenu et surtout, je n'arrêtais pas de me motiver en me disant que c'était pour mon bien et je pense que j'en mesurerai les bénéfices à long terme. 

Alors, vous tenteriez l'expérience ? 

Posté par Gatoufeemaison à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


25 juillet 2018

Le jeûne, pourquoi ?

Hello tout le monde ! 

Alors aujourd'hui, je viens vous parler d'un sujet bien-être et qui commence à faire son trou sur la blogosphère : le jeûne. Alors vous allez me dire, tu es bien mignonne mais ne pas manger c'est dangereux et le médecin me recommande 3 repas par jour. 

Et bien commençons par là. La société nous dicte 3 repas par jour, mais est-ce vraiment le mieux pour notre corps ? Nous engloutissons de la nourriture comme des robots sans nous préoccuper de notre réelle faim ou satiété. Et le corps parfois nous dit stop ! Lorsqu'il est malade, il veut nous dire quelque chose, et que nous conseillent les médecins ? Manger, ça ira mieux... mouais. Pourtant Hippocrate a dit : « Il faut soigner les petits maux par le jeûne plutôt qu’en recourant aux médicaments ».... 

 

984899jene

 

1. Pourquoi donc jeûner ? Et bien, malgré les idées reçues, le jeûne a de multiples vertues à conditions de ne pas faire les choses n'importe comment comme toute médecine alternative. Donc d'abord plusieurs raisons :

- grand nettoyage du corps (une détox quoi ! )

- rajeunissement de la peau grâce aux renouvellement des cellules

- repos du cœur et de l’estomac

- cicatrisation et consolidation des fractures

- perte de poids

- cheveux plus vigoureux et doux 

- résistance aux infections

- esprit plus clair, calme retrouvé, meilleur sommeil, sens aiguisés, optimisme durable…

- Eviter certains cancers ou les soigner en cas de jeûne long (mais genre trèèèès long)

 

2. Quel type de jeûne adopter, car oui il y en a plusieurs !

- un jeûne alternatif de 16h par jour (vous devez manger vos repas dans un laps de temps de 8h mais sans les rapprocher trop car il faut le temps de la digestion) ou vous ne mangez qu'un repas par jour.

- 1 jour par semaine

- 3 jours par mois

- 5 jours deux fois par an

- 7 jours une fois par an ou plus de 7 jours pour les connaisseurs (vous pouvez être accompagnés par des professionnels dont vous trouverez les références sur le net).

 

3. Comment jeûner (pour les jeûnes de 5 jours et plus) ?

Il faut d'abord préparer son corps à jeûner. Quelques jours avant, il faut faire "une descente" c'est-à-dire supprimer certains aliments comme la viande, le poisson, les produits laitiers, les céréales, le sucre, le chocolat, le café et le thé. Donc jetez vous sur les fruits et les légumes ! 

Pendant le jeûne, le mieux est de le faire à l’eau uniquement (voir sans mais pas évident). Si cela vous semble trop difficile, vous pouvez faire un jeûne type "Buchinger" avec des bouillons, des tisanes ou infusions (pas de thé !) ou faire une cure uniquement de jus de légumes. Cela sera un peu moins efficace mais c'est toujours mieux que de ne pas essayer ;) Durant le jeûne, il ne faut pas avoir peur de certains "symptômes" comme la crise d'acidose dont je vous reparlerai. Ce n'est en rien dangereux, votre corps se nettoie. 

A la fin du jeûne, entamer "une remontée" c'est-à-dire une reprise en douceur de votre alimentation. Pas question de se jeter sur un steak-frites même si vous en rêviez ! Privilégiez donc des jus de légumes, des écrasés de légumes.... Je vous en reparlerai également. 

renforcer-son-système-immunitaire-jeuner-jus-fruits-sortir-jeune-douceur

 

Bien sûr, je n'ai pas sorti tout cela de ma petite tête, je me suis documentée depuis un an avant de l'expérimenter et donc voici mes sources (en bonne historienne que je suis !) qui pourront vous guider et vous inciter à vous lancer. Les études américaines, allemandes ou même russes sont beaucoup plus en avancées que nous ! 

- En premier lieu, regardez cette vidéo d'un reportage qui est passé sur Arte et qui m'a vraiment ouvert les yeux :

Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

( Documentaire complet de 55 min ici : https://rutube.ru/video/b3982ed3d645589c4f5e69a1033254ab/ )

- Le Jeûne de H-M Shelton : pas évident à lire mais très complet. Il regroupe les différentes expériences menées par le Dr Shelton du début du XXème siècle jusqu'à la fin des années 70, ce qui nous apporte un bon éclairage sur tous les aspects du jeûne. Il a supervisé 35 000 jeûnes au total dans sa carrière donc il sait de quoi il parle le mec !  

- Et si on s'arrêtait de manger un peu de temps en temps de Bernard Clavière : Il s'agit ici d'un témoignage, expliquant sa vie et son parcours vers le jeûne. Un peu moralisateur mais très facile à lire et une bonne approche pour aborder le jeûne. 

- Un très bon forum canadien également (et oui ils sont bien en avance, ils ont carrément des maisons de jeûne ! ) : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Il existe bien d'autres livres que vous trouverez sans problème si vous voulez vous documenter davantage. 

Et bien évidemment je ne vais pas manquer de vous faire part de ma propre expérience, mais il faudra patienter jusqu'au prochain article ! 

 

Posté par Gatoufeemaison à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2018

Les tablettes lave-vaisselle

Hello tout le monde ! 

Ce blog était un peu abandonné depuis 2 mois mais me revoilà ! Je reviens avec une recette pour lave-vaisselle. Bon le souci, c'est que je n'en ai pas ahah alors c'est ma soeur qui s'y est collée, merci à elle ! Sa recette vient du site peau neuve.

37326626_10214872784567478_3191411101816324096_n-001

 

Ingrédients :

- 2 doses de cristaux de soude

- 2 doses d'acide citrique

- 2 doses de bicarbonate de soude

- 2 doses de sel (gros ou fin)

- un peu d'eau en spray 

37386795_10214872786247520_3591681635528998912_n

 

La recette : 

1/ Mélanger toutes les poudres dans un saladier. 

37340858_10214872785567503_248163313442095104_n-001

 

 

2/ "Pschitter" le mélange avec l'eau mais attention, il faut y aller par petite touche afin d'obtenir un effet neige poudrée. Si vous en mettez trop, la préparation va mousser et vous ne pourrez pas les faire en tablette !

37329515_10214872786167518_880446069224243200_n-001

37564099_10214872786447525_2839835133484204032_n

 

3/ Répartir la préparation dans un bac à glaçons. et laisser sécher 24 heures au moins. 

37578090_10214872787047540_479668239744368640_n

 

Et voilà de jolies tablettes ! 

L'avis de l'intéressée : elles sont parfaites, sa vaisselle ressort propre et sans traces. 

 

37419315_10214872787127542_8938998244982128640_n

01 mai 2018

Crème chocolat-noisette sans lactose

Bonjour ! 

Le joli mois de Mai arrive et ça sent le printemps, les fleurs, le soleil.... ou le temps pourri aussi. Pour commencer, ce mois où on doit faire ce qu'il nous plaît, quoi de mieux qu'une recette gourmande pour les papilles mais sans culpabiliser pour nos hanches qui se préparent pour l'été ! Attention, recette excessivement addictive pour toute la famille....

 

Temps : 15min          Niveau : très simple     Coût : 1.50€ environ

 

Les ingrédients pour 4 pots de 125ml :

- 50cl de lait noisette-chocolat (marque Bonneterre)

- 25g de fécule de maïs

- 25g de poudre de cacao sucrée (rajouter 15g de sucre si poudre non sucrée)

- 2 cuillères à soupe de crème d'amande. 

 

La recette : 

1/ Faire chauffer le lait à feu moyen dans une casserole. 

2/ Mélanger dans un bol la fécule, la poudre de cacao et la crème d'amande. Verser environ un tiers du lait et fouetter. 

3/ Verser le mélange dans la casserole et bien foutter l'ensemble pour éviter les grumeaux. Laisser épaissire, toujours à feux moyen, environ une dizaine de minutes tout en continuant de mélanger avec une cuillère en bois (la préparation doit napper la cuillère). 

IMG_0527

IMG_0528

4/ Lorsque le mélange à épaissis, vous pouvez retirer du feu et remplir vos pots. 

5/ Laisser un peu refroidir, puis mettre au frigo au moins 2h avant dégustation. 

Variante : Vous pouvez décliner cette recette en remplaçant par du lait d'amande nature + une pointe de vanille ou du lait d'amande caramel ou du lait de coco.... Faites marcher votre imagination ;)

IMG_0548

Verdict ? Une texture douce et fondante, un régal ! 

A bientôt ! 

19 avril 2018

beurre corporel amande-cerise

Bonjour ! 

En cette journée ensoleillée, je reviens avec une petite recette pour le corps qui va nourrir votre peau durant cette période de changement de saison. Avec son odeur de cerise, elle est divine ! Une recette simple et efficace. 

 

Temps : 10min        Niveau : très facile     Coût : environ 7€

  

Les ingrédients pour un pot de 100g :

- 83g de beurre d'amande

- 27g d'huile d'amande douce

- 3ml de fragrance cerise exquise

IMG_0534

La recette : 

1/ Mettre dans un bol, le beurre d'amande et l'huile d'amande douce. Placer le bol au bain marie et laisser fondre l'ensemble. 

2/ Hors du feu, ajouter le fragrance cerise en remuant. 

3/ Placer le bol au congélateur et remuer de temps en temps pendant 3 heures. 

4/ Une fois hors du congélateur,  vous obtenez une pâte que vous pouvez verser dans un pot. C'est prêt ! 

IMG_0533

IMG_0535

IMG_0540

IMG_0541

A bientôt ! 

Posté par Gatoufeemaison à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2018

Délice poire-chocolat sans gluten sans lactose

Bonjour ! 

Aujourd'hui, je reviens avec une petite recette culinaire avec mon fruit favori de l'hiver : la poire. Associée au chocolat, c'est un délice ! Et bien sûr, le tout sans gluten et sans lactose pour un max de gourmandise sans culpabiliser ni en être privé.

Et voici ma recette ! 

 Les ingrédients :

- 3 belles poires mûres

- 50g de sucre de coco

- 100g de poudre d'amande

- 50g de farine de riz

- 2 oeufs

- 200ml de lait d'amande

- 2 poignés d'amandes effilées

- une vingtaine de pastilles de chocolat noir. 

 

La recette : 

1/ Couper les poires en tranche ou en dés et les disposer dans un plat beurré. 

20180207_200226

2/ Disposer les pastilles de chocolat sur les poires. Mettre de côté. 

20180207_200410

3/ Dans un saladier, mélanger les oeufs, le sucre de coco, la farine et la poudre d'amande. 

20180207_200745

4/ Ajouter le lait d'amande progressivement, et mélanger pour obtenir une pâte homogène. 

20180207_200943

5/ Verser l'appareil à gâteau sur les poires et ajouter les amandes effilées au dessus. 

IMG_0516

 6/ Mettre au four 20/25 minutes à 180°. Puis sortir et laisser refroidir. 

IMG_0517

Il n'y a plus qu'à déguster ! La texture est entre le gâteau et le clafouti, grand succés auprès de mon homme :)

IMG_0518

 

A très bientôt !